Enquête publique PLUIHD, c’est sérieux ?

Alors que l’enquête publique sur le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal Habitat Déplacement de l’agglomération chambérienne démarre, (comme d’habitude à des périodes où on est sûr que l’été, ça pas se bousculer au portillon, mais on appelle ça de la concertation).

Dans ce document, dont le préambule est plein de bonnes intentions, on trouve au sommaire , point 3.3, un « volet déplacement » https://www.registre-dematerialise.fr/1352/documents

On découvre, par exemple, que Xavier Dullin souhaite privatiser le tunnel des Monts

Mais pas un mot sur le projet du parking en silo de 500 places sur le quai Ravet. Pourtant, le Maire de Chambéry et le Président de l’agglomération l’annoncent comme un projet structurant du nouveau Plan de déplacement. Très étonnant de constater que le PDU modifié sans enquête en 2016 a été condamné par le tribunal administratif de Grenoble début 2019. Mais alors cette enquête publique qui démarre, n’a t-elle pas pour objet de consulter les citoyens sur le projet de nouveau PDU ???

Alors que les membres du Collectif Ravet se mobilisent contre le démarrage du chantier et organisent une consultation citoyenne https://www.collectifravet.fr/index.php/sondage

malgré le recours amiable 121 requérants adressé au Maire et à la Société Qpark réalisant le chantier,

Malgré le recours contentieux engagé au tribunal administratif par les riverains du Faubourg Nézin, aucune date de rencontre n’est proposée par le Maire afin d’engager enfin une véritable concertation.

Pas question non plus de suspendre le chantier et d’attendre que la Commissaire enquêtrice transmette le point de vue, les propositions, et les éventuelles réserves des citoyens puisque Josyane Baud, Adjointe à l’urbanisme Vice Présidente Transport de Grand Chambéry a déjà tranché.

Devant le déni évident de démocratie, le Collectif devrait intensifier sa mobilisation dans les prochains jours.

Articles DL



Le Collectif Ravet lance la consultation

Devant le manque de réponse du Maire au recours amiable de 121 citoyens lui demandant de suspendre le chantier du Parking Ravet et d’engager une véritable concertation, le Collectif Ravet lance une grande consultation citoyenne sur internet et sur son stand devant l’Hotel de ville les samedis de 9H à 11h du 15/06 au 13/07.

Venez vous informer et donner votre avis sur les différentes propositions d’aménagements du Quai Ravet : Parking en silo ?, Logements ?, Espaces verts ?, …

Il est grand temps que les citoyens s’expriment

Vidéo sur le chantier en cours : https://www.youtube.com/watch?v=Ab_HWJ3fuVo&feature=youtu.be

Ravet, l’éléphant blanc du Maire

Selon Wikipédia, l’expression « éléphant blanc« , concerne des réalisations de nature pratique mais inefficace économiquement, ou bien des réalisations plus fantaisistes, voire irrationnelles. Dans les deux cas, l’éléphant blanc représente un coût de réalisation mais aussi un coût d’exploitation ou d’entretien.

Il convient cependant de noter, de connotation péjorative, peut être utilisée pour désigner des travaux qui n’aboutissent jamais et qui sont des échecs techniques économiques. L’Éléphant blanc se distingue par divers traits :

  • l’inutilité pratique de la réalisation est évidente dès le début. La connaissance de cette inutilité étant difficilement démontrable, tout liste « officielle »de projet de type éléphant blanc reste discutable;
  • l’entretien est une charge financière évidente et cette évidence la rend désagréable;
  • il n’est plus possible de se débarrasser de la réalisation, pour des motifs de fierté ou de prestige (les chantiers brutalement interrompus lorsque leur coût dérive ou que leur utilité disparait n’entrent pas dans cette catégorie).

Pour en savoir plus : http://vuachambery.fr/index.php/vie-citoyenne/89-nouveau-parking-ravet

Le Maire à court d’arguments répond aux élus de l’opposition; mais pourquoi continue t-il à dire que la majorité des chambériens attend avec impatience ce parking en silo surdimensionné ?

Ravet un nouveau recours gracieux

Le 17/05/09, 121 citoyens déposaient en recommandé, un recours gracieux auprès du Maire pour arrêter le chantier du parking en silos. Le « Collectif Ravet » attend la réponse du Maire en espérant éviter un nouveau recours contentieux au Tribunal administratif.

Le Collectif Ravet soutient la pétition, votre avis compte https://secure.avaaz.org/fr/community_petitions/Guy_SELLAM_NON_AU_SILO_RAVET/

La majorité des chambériens rejette ce projet, des voix se lèvent aujourd’hui afin qu’une consultation citoyenne soit enfin engagée en présentant à la population trois options :

  • la construction du parking en silo de 500 places, tel qu’envisagé par la majorité municipale,
  • la construction d’un bâtiment de logements de taille modeste,
  • l’aménagement d’un espace vert.

Nouvel abattage sur Bellevue

Le Collectif des habitants « Sauvons le Parc de Bellevue » fait part d’un nouvel abattage de la ville sur le quartier survenu entre le 20 et le 23/03/19 à proximité du Parc Sainte Claire.

Pas de panneau d’information ni d’arrêté municipal affiché. Il semblerait que la raison ce cette intervention soit un mur de soutènement menacé par les racines.

Aucune solution alternative envisagée pour conserver ces grands arbres en pleine forme si ce n’est leur suppression pure et simple.

Malgré l’annulation par le Tribunal administratif, le Préfet laisse faire ???

Grand Chambéry a été condamné le 31/01/19 par le Tribunal administratif de Grenoble pour n’avoir pas lancé d’enquête publique lors de la modification du Plan de déplacement urbains mis en oeuvre en 2016 :

Extrait du jugement

Or, après avoir déclaré dans le quotidien local que cette décision judiciaire était « un non évènement », Xavier Dullin, Président de Chambéry Métropole continue la mise en oeuvre de ce PDU illégal en abattant une quarantaine de platanes sur l’Avenue du Repos pour faire circuler toujours plus de voitures à Chambéry.

Le Collectif « SOS arbres », rejoint par des Gilets jaunes, était présent ce matin sur le site pour alerter les citoyens et demande de toute urgence au Préfet de faire appliquer enfin la loi à Chambéry et d’arrêter ces travaux illégaux.