Pas une « guéguerre » mais des choix différents

Jeudi dernier, le Conseil communautaire de Grand Chambéry étudiait le projet de nouveau Plan Local d’Urbanisme Habitat Logement avec un projet qui, malgré les belles intentions, continue à promouvoir une densification et une bétonisation galopante de l’agglomération, remplaçant progressivement nos espaces naturels et entrainant l’abattage massif des arbres en ville. Un projet qui ne remet pas en cause à la place prépondérante de la voiture, avec des projets nouveaux parkings en silos. Les citoyens ont dit leur sentiments sur des panneaux pendant la séance, une enquête publique doit être ouverte prochainement; vu le mode de concertation qui a accompagné la modification du réseau des bus en 2016, on peut être inquiet du résultat auprès de nos élus qui n’ont semble t-il, aucune appétence à écouter l’expertise d’usage des citoyens ?

Non Monsieur Rosin, dans votre article vous faites état du débat qui a suivi la présentation du projet qui va impacter pour plusieurs années la qualité du quotidien de 160 000 habitants. Il ne s’agit pas d’une « guéguerre », mais de deux projets politiques différents. Aujourd’hui de nombreuses marches pour le climat ont lieu à Chambéry et en Europe pour dénoncer le manque de mobilisation de nos élus. Des lycéens et étudiants se mobilisent pour exprimer l’urgence d’un changement radical de direction et de type de gouvernance, mais le message a pour l’instant du mal à passer.

Article Dauphiné libéré 23/02/19

Henri Dupassieux, élu de l’opposition est intervenu lors de la séance :

2 réflexions au sujet de « Pas une « guéguerre » mais des choix différents »

  1. oui il s’agit de choix, d’urbanisation de la ville et communauté. Personnellement, je suis éffarée de voir comment se transforme certains quartiers qui deviennent des lieux de bétonisation importante, dernier en date le quartier de Mérande, avec ces blocs et la tour prévue, quelle équilibre, ? L autre quartier celui de Vétrotex, avec un « éco quartier » oui où coule le béton !!!!! et où un immense parking sera conçu également, tout le quartier de la CASSINE , les routes qu’on élargies, où l’on coupe des arbres, n’a t on pas besoin de végétalisation en ville , ne sommes nous pas en période de réchauffement climatique . MAIS , je ne comprends pas cette politique, que veut ton faire ? CHAMBERY n’est pas une mégapole internationale , la vie à l’intérieure de celle n’est pas facile, la pauvreté existe , ne doit t on pas s’occuper plus de la jeunesse et des personnes à faibles ressources, du logement vraiment social, de maintenant une vie de quartier ????
    Cette gare immense , est elle vraiment nécessaire ? Je dis non, d’autant qu’elle est très mal notée sur le plan national , d’autant plus que tout un quartier a été abîmé pour ces travaux, coupe d’arbres abusive, béton pour les arrêts de bus .le patrimoine vendu a des promotteurs , anc l’ancienne mairie rue MACORNET, etc…. ça suffit consulter vraiment les citoyens avant de signer des contrats sur 30ans avec des privés !

  2. Pas étonnant: cette municipalité préfère chouchouter les multinationales au dépens du bien être de ses concitoyens qu’elle méprise en prétendant au contraire savoir mieux qu’eux mêmes ce qui leur convient !!!!!!

Répondre à gisele coupard Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *