L’arbre qui cache la forêt

On peut se poser la question de savoir comment la Ville de Chambéry a pu obtenir un prix pour son fleurissement alors que depuis 2014, des espaces verts tels que la roseraie de Buisson rond, des terres agricoles comme la ferme de Chantemerle ont été supprimés des arbres dans tous les quartiers ont été abattus par centaines. Si le jury, après avoir admiré le clos Savoureux avait tourné la tête de 180 degrés, il aurait aperçu la bétonisation massive des Portes de Mérande et la destruction du joli square du Faubourg Nézyn planté d’essence méditerranéennes. Peut être des chambériens prendront-ils l’initiative de réinviter le jury à faire un tour plus complet de la ville ?

Communiqué des Habitants du Collectif Nézyn :

« COGEDIM et Cristal Habitat ont lancé la destruction du square Nézin pour construire 2 nouveaux immeubles de 7 et 10 étages.

Cela coupera l’accès en modes doux entre les quartiers Mérande, Joppet, les monts et le centre historique.

Certains se battent cette semaine pour le climat pendant que la destruction d’un quartier historique de Chambéry se poursuit et rendra la mobilité douce impossible« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *