Un fort rassemblement ce matin à Chambéry

Malgré le froid et la neige, nombreux étaient les usagers des bus et habitants à se rassembler Boulevard de la colonne afin de témoigner des difficultés rencontrées suite à la mise en place du nouveau réseau de déplacement des bus de l’agglomération chambérienne et une réouverture de la concertation à Xavier Dullin Président de Chambéry Métropole, Josyane Baud, Vice Présidente transport et Michel Dantin, Maire de Chambéry.

Parmi les nombreuses interventions le constat d’une baisse de service pour une augmentation très conséquente des tarifs, la suppression des lignes dites « secondaires » au profit des lignes dites « structurantes »(Châtaigniers, Tessonière, Saint Alban, Biollay, Les Monts…), avec le résultat de voyageurs laissés sur les quais par des bus A, B, C ,D, superbondés, des usagers reprenant leur véhicules et aggravant les nombreux embouteillages du centre ville alors que nous connaissons des pics de pollution de plus en plus fréquents. De fortes interrogations étaient exprimées quant à la « soi-disant augmentations de + 7% » de la fréquentation des bus communiquée par Chambéry Métropole, sachant que les chiffres ne seraient connus à ce jour et que de nombreux usagers n’ont pas renouvelé leurs abonnements annuels.

Enfin, la suppression totale des bus du dimanche sur certaines lignes ou des bus en soirée pénalise les personnes n’ayant pas de solution de solutions telles des personnes âgées de La cassine qui montaient faire leur marché à Chambéry le Haut le dimanche matin. De même de nombreux établissements scolaires de l’agglo ne sont plus desservis.

La manifestation empruntait ensuite le Boulevard de la colonne déserté depuis l’abandon du Pôle unique de correspondance, avec l’inquiétude sur les projets d’abattages de certains platanes de la belle allée centenaire qui conduit de La Sasson aux éléphants. Une halte était faite Faubourg Neyzin pour constater les conséquences négatives que le projet de parking en silos de la Ville entrainerait pour la quartier de Mérande ainsi que la suppression des circulations douces envisagées qui va pénaliser les riverains au profit d’une opération immobilière.

Une halte était faite à l’arrêt des bus Avenue des ducs pour remarquer l’insuffisance des abris bus alors que 5 lignes de bus s’arrêtent à cet endroit et que les usagers attendent sous la pluie comme dans plusieurs nouveaux arrêts.

Le circuit se terminait Place de la Gare avec une prise de parole de riverains soulignant les conséquences de l’abattage des tilleuls de la Place sur le volume sonore de la circulation des trains perçu dans les logements et l’inquiétude de la circulation de poids lourds sur des parkings enterrés de copropriétés. Des cheminots intervenait sur les difficultés constatées aujourd’hui dans l’accès à la gare et notamment sur la fréquentation du restaurant interentreprises qui  a vu chuter sa fréquentation.

En conclusion, les présents étaient invités à faire parvenir l’ensemble de leur doléances. D’autres initiatives auront lieu prochainement afin de demander la réouverture de la concertation pour réseau réellement performant et accessible à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *