Le Collectif SOS Platanes s’associe à la journée européenne des allées

Le Collectif SOS platanes de Chambéry a décidé de participer à la journée européenne des allées d’arbres remarquables le vendredi 20/10/17.

Cette journée dont l‘initiative est partie d’Allemagne et dont la première s’est déroulée en 2015 s’étend progressivement à toute l’Europe.

Chambéry et son magnifique alignement patrimonial du Boulevard de la Colonne et du Boulevard du Théâtre seront dignement fêtés avec une série de photos : un(e) chambérien(ne) parrainant un arbre. A l’issue de la journée, un album sera publié sur internet sur le site :

https://www.flickr.com/photos/europeanavenueday

Rendez vous à tous sous les platanes du Boulevard de la Colonne

vendredi 20 octobre 2017 de 16H à 18H

à 17H animation musicale avec le groupe « L’air d’en yot »

Chambéry Métropole consulte les citoyens

Dans le cadre de l’élaboration du nouveau Plan Local d’Urbanisme Intercommunal, Chambéry Métropole lance un questionnaire.

Il n’est pas certain que vos remarques, suggestions,  propositions et attentes soient prises en compte, mais si vous ne dites rien, là on est certain qu’elles ne le seront pas.

et comme le dit le proverbe savoyard : « à brebis tondue, Dieu ménage le vent »

Ici votre avis

C’était une belle fête du patrimoine

Le collectif de défense des platanes de la Colonne organisait sa journée du « patrimoine vivant » samedi dernier. De l’échange, de la créativité, de la  convivialité et beaucoup de motivation citoyenne.

Une balade urbaine pour partager les informations des uns et des autres sur les platanes d’ici et ceux d’ailleurs.

Les poètes et chanteuses ont pris le micro

et même une chanson écrite l’an dernier Place de la gare où il reste aujourd’hui 4 tilleuls rescapés sur les 16 arbres d’origine.

L’apéro citoyen sorti des sacs faisait la part belle aux bons produits du marché de Chambéry

Un petit retour au journal de France bleue

écouter le journal du 17/09

 

 

Un point de situation nécessaire

Suite aux informations contradictoires sur le nombre de platanes que la Ville envisage de couper dans le cadre du réaménagement du Boulevard de la Colonne et au manque de réponses précises, Guy Fajeau, conseiller municipal a sollicité cet été auprès du Maire un point de situation technique. Le 22/09, Catherine Kueneman, Architecte-Urbaniste responsable du Service aménagements urbains à la Ville et Guy Fajeau accompagné de trois membres du Collectif étaient présents sur le Boulevard de la Colonne pour faire un point « de visu » de la situation.

Synthèse des informations données par Madame Kueneman :

  • La dernière expertise de l’état phytosanitaire des platanes date de Novembre 2015. Cette étude réalisée par le Service des espaces verts de la Ville démontrait à l’époque que 6 arbres sur la soixantaine de l’époque étaient malades et étaient susceptibles d’être à terme abattus.
  • Des agents des espaces verts, spécialistes de l’arbre ont effectué un contrôle cet été, afin de vérifier une éventualité d’évolution de la situation en 4 ans. Ce contrôle ne fait pas apparaitre de danger immédiat de chute.
  • Le principe d’une nouvelle expertise menée par un organisme extérieur a été validé par la Ville. L’appel d’offre a été lancé et le marché devrait être attribué très prochainement. Les résultats cette expertise seront annexés à l’enquête publique.
  • Le contenu du projet de réaménagement comprenant le détail des travaux précis est en cours d’élaboration dans les services techniques municipaux. Ce projet n’est pas arrêté actuellement. A terme, il sera joint au dossier de l’enquête publique qui devrait être ouverte fin octobre. Le dossier sera consultable en mairie, les chambériens pourront s’exprimer dans les cahiers mis à disposition.
  • Suite à l’enquête publique et au vu de ses conclusions, le Conseil municipal décidera en fin d’année.
  • Le budget prévisionnel du réaménagement s’élève actuellement à 1 800 000€; une somme importante mais dans la moyenne de ce type de travaux de voirie/espaces verts.
  • Les travaux sur ce site en Centre ville sont complexes au titre des multiples contraintes : nombreux réseaux enterrés, accès pompiers, abris contre les bombardement datant de la dernière guerre et en partie effondrés, nappe phréatique à 3m de profondeur, …
  • Les services du patrimoine de l’Etat (architecte des bâtiments de France) doivent donner leur autorisation si la Ville souhaite intervenir sur l’alignement des platanes dans la mesure où le secteur intégrant la Fontaine des éléphants est sauvegardé

Le Collectif « Platanes » présent à la Foire

Jeudi 14/09, des membres du Collectif de défense des platanes du Boulevard de la Colonne était présent sur le stand de la Ville ou Josiane Baud, premier adjointe chargée de l’urbanisme et Sylvie Koska, pour s’exprimer sur la nécessité de conserver la totalité des platanes sains du Boulevard et qu’enfin s’engage une réelle concertation.

Les chambériens défendent leur patrimoine vivant

et déjà un premier poème :

« Les arbres du boulevard de la Colonne

J’aime le bruissement des feuilles quand le vent souffle sur le boulevard de la Colonne.
Chaque matin, le camion aspirateur vient nettoyer celles tombées de la veille.
Ben oui, les arbres vivent et laissent tomber leur vieille peau comme moi mes cheveux.
Dès le matin, les chibanis se retrouvent pour leur discussion quotidienne à l’abri du soleil.
Les bancs se font face à face sous l’ombre généreuse de ces centenaires.
Quand de mon balcon je vois ces arbres, je pense à Napoléon III.
Je pense aussi à la vie, et au temps qui passe.
Je les observe discrètement, ils changent, sous mes yeux, de jours en jours, de saison en saison.
Quelque fois, ils peuvent laisser tomber une branche qui n’est plus a leur goût.
Le temps passe, et ils restent là, immobiles mais fragiles.
Certains pensent qu’ils ne ressentent rien, mais je peux vous assurer le contraire.
Je les connais bien désormais, ce sont mes voisins d’en face, ce sont aussi mes amis, mes confidents.
Il font preuve d’une extrême timidité, ils ne sont pas très bavards, mais j’arrive tout de même a desceller leurs petits secrets, comme eux réussissent à trouver les miens.
Pourtant ils ne savent pas qu’ils sont entre la vie et la mort, menacés.
On veut mettre fin à leur existence pour la gloire d’un petit pouvoir local.
Pourquoi ?
Et bien non, je l’empêcherais, je vous défendrais, vous vivrez, je le jure ».

Camille

2450 citoyens disent non à l’abattage massif des platanes du Boulevard de la Colonne

Le collectif de défense était à nouveau présent mercredi dernier sous les platanes du Boulevard de la colonne pour faire le point sur les actions collectives lancées afin de préserver le patrimoine végétal de ce site protégé.

Les nouvelles signatures recueillies en août sur le marché du Centre ville font monter le nombre de signataires à un total de 2450.

Dans l’attente de l’enquête publique annoncée par le Maire, différents contacts sont en cours ou ont eu lieu auprès d’associations ou d’administrations ayant des compétences en matières de protection de la nature, du patrimoine ou du cadre de vie.

Le collectif a décidé de maintenir sa présence sur le marché du samedi en centre ville et à l’occasion de différents évènements se déroulant prochainement.