Vimines

La ligne actuelle n° 15 dessert le haut de la commune de Vimines jusqu’au hameau des Venats vers le sud et jusqu’à l’Hodié vers le nord. Le projet de PDU raccourcit la ligne régulière en la faisant s’arrêter au stade de Vimines. De ce fait les habitants du haut de Vimines (soit je pense au moins la moitié des 1.900 habitants de la commune qui est très étendue) n’auront plus de desserte aux heures de pointe.

Premier problème: les enfants qui vont à l’école de Vimines (plus de 200 enfants cette année) ne pourront plus s’y rendre en bus puisque les parents qui devront amener leurs enfants au moins au stade iront jusqu’à l’école en voiture (le stade est près du chef lieu). Les enfants qui viennent du bas de la commune ne pourront pas non plus prendre le bus pour aller à l’école puisque les horaires prévisionnels sont le matin seulement dans le sens descendant vers Cognin et le soir seulement dans le sens montant de Cognin. La situation actuelle des abords de l’école est déjà très problématique en raison du nombre de véhicules de parents, et va l’être encore plus puisque plus aucun élève ne pourra y venir en bus. Le chef lieu et les hameaux du bas de la commune auront donc les nuisances du passage des bus sans en avoir le moindre bénéfice! Les enfants n’auront plus aucune autonomie et ça va devenir un vrai casse-tête pour de nombreux parents. Quant à faire marcher les enfants, il ne s’agit pas de faire 500 mètres mais souvent plusieurs kilomètres… retour au XIXème siècle?

Deuxième problème: les adultes qui prenaient le bus pour descendre travailler ne le prendront plus puisqu’ils seront obligés d’aller au moins jusqu’au stade en voiture, sans compter les difficultés de conduite des enfants.

Trosième problème: une ligne scolaire est prévue pour desservir le collège de Cognin le matin et le soir. Elle ne pourra pas servir aux enfants de l’école puisque les horaires sont inadaptés à ceux de l’école et qu’en plus cette ligne ne passe pas par le chef-lieu (et ne dessert qu’en descente le matin et en montée le soir). Elle fait en grande partie double emploi avec la ligne régulière puisqu’elle circule aux mêmes heures et partiellement sur le même trajet. Cette ligne scolaire qui va plus loin que la ligne régulière ne sera pas utilisable par les enfants qui ne sont pas scolarisés au collège de Cognin, je pense aux lycéens notamment, mais aussi à ceux qui sont dans d’autres établissements de Chambéry (il y en a un certain nombre) qui n’arriveront jamais aux bonnes heures, ni pour descendre, ni pour remonter. Les enfants là encore vont perdre en autonomie et les parents aussi. Quant à utiliser la ligne régulière, j’en reviens à mes observations du début: s’il faut aller au stade en voiture les parents conduiront leurs enfants jusqu’en bas…

La ligne créée vers Saint Sulpice ne permettra pas de suppléer la suppression d’une partie de la ligne 15 actuelle: le trajet à pieds pour se rendre vers cette ligne est trop long et dangereux en hiver.

Dernière chose: le transport à la demande n’étant possible qu’en dehors des heures de pointe il ne pourra servir à aucun des usagers réguliers des bus.

Les habitants de Vimines mécontents se sont exprimés dans le cahier mis à disposition en mairie, mais nous n’avons eu connaissance que très tardivement du projet, aucune communication n’ayant eu lieu de la part du maire (qui est pour sa part favorable au projet, il faut dire qu’il n’habite plus la commune…!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *